Certains peuvent penser que le marché de la domotique est nouveau dans le paysage. Il n’en est rien, bien avant les années 90, la domotique était déjà bien présente mais elle se démarquait surtout par la lenteur de sa progression. C’est seulement à partir des années 2000 que commence le véritable envol de ce marché qui ne cesse plus de s’étendre depuis.

Un marché pas si récent que cela…

A partir de l’année 2003 jusqu’en 2010, le marché de la domotique connaît une croissance de l’ordre de 6 % par an. De plus en plus de foyers possèdent désormais des objets connectés. Il faut tout de même noter que ce sont surtout la régulation et la motorisation qui l’emportent haut sur tout le reste, si on ne parle que du cas de la France. La première représente 23,9 du marché de la domotique et la seconde 27,5 %. C’est un marché qui se chiffre en milliards d’euros et tout semble présager de beaux jours.

Qu’est-ce qui attire le plus les Français ?

En France, les fonctionnalités qui attirent le plus nos concitoyens, ce sont la possibilité d’être informé en temps réel en cas de problème dans son chez soit, puis, la possibilité de réduire considérablement sa consommation d’énergie. Et dans la même trame, la possibilité d’être alerté en cas de consommation excessive en énergie. De nombreux propriétaires souhaitent équiper leurs maisons et appartements, car pour eux, cela équivaut à davantage de confort. Un grand nombre s’y sont mis. D’ailleurs, ils ont compris qu’un domicile équipé en objets connectés a davantage de chances d’être loué rapidement car locataires espèrent toujours payer moins cher leurs dépenses énergétiques. Qu’est-ce qui peut aussi expliquer cet engouement ? Du côté des opérateurs de télécommunication et ceux en informatique, leurs solutions domotiques ne nécessitent des travaux d’installation, ce qui est tout bénéfice pour les entreprises et les particuliers. De plus, la domotique ne cesse d’évoluer et de nouveaux usages sont à la portée des ménages, ce qui en augmente l’intérêt. D’ailleurs, comment ne pas être intéressé par le fait de contrôler des fonctions à distance, de sécuriser son habitat et de faire des économies d’énergie ? Avoir la possibilité de couper l’eau en cas de fuite, à partir d’un smartphone, ouvrir la porte depuis sa tablette, ce sont autant des pratiques qui sont séduisantes et surtout, pratiques.

La domotique pour tous

Le prix semble être un frein pour certains encore aujourd’hui et il faut admettre que les coûts ne sont pas toujours accessibles. Mais selon les prévisions, ce seront plus de 30 % des logements qui seront équipés en objets connectés d’ici l’année prochaine et le marché atteindrait allègrement les 1,5 milliards d’euros. Cependant, on remarque une tendance à la démocratisation de la domotique car beaucoup de fabricants baissent leur prix de manière à toucher le maximum de personnes. Désormais, on peut s’équiper dans les grandes surfaces comme dans les magasins de bricolage et les enseignes d’appareils ménagers et électroménagers.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *