La technologie M2M

M2M signifie « Machine 2 Machine ». Il s’agit donc, à première vue, d’une technologie/architecture qui lie deux machines entre elles. Plus exactement, elle les met en relation, tout comme le B2B met en relation les professionnels entre eux. La question est maintenant de savoir la nature de la « relation » qu’elle instaure. La façon dans la communication s’opère constitue un autre point que vous verrez dans cet article. Ce qu’il faut d’emblée savoir c’est que cette technologie est incontournable pour le bon fonctionnement des objets connectés relevant du secteur de l’« Internet of Things » ou Internet des Objets. Par extension, elle est indispensable aux Smart City (les villes intelligentes).

La carte sim M2M

Une carte sim M2M est ce qui rend possible le déploiement d’une solution M2M dans le domaine des objets connectés. En clair, M2M ne peut être opérationnelle sans cette carte SIM spécifique. La mise en marche de cette carte dépend de la présence d’un réseau GSM. D’ailleurs, il existe aujourd’hui la carte Sim M2M multiopérateurs : elle fonctionne avec tous les opérateurs GSMo. Mieux encore, dès qu’elle décèle une meilleure connexion d’un autre opérateur, elle bascule sur celle-ci. L’itinérance des données est donc parfaitement effective, y compris dans toute l’Europe.

Autre conséquence positive, les objets connectés fonctionnent en permanence. Pour en revenir à la carte sim M2M, concrètement, elle prend la forme d’une puce. Cette dernière abrite un microcontrôleur où sont recueillies et regroupées toutes sortes de données utiles à la bonne marche des objets connectés. La collecte des données se déroule en temps réel, quelle que soit la distance entre l’émetteur et la puce (récepteur).

Notez que les objets connectés n’existent pas uniquement dans la sphère privée (aux domiciles des particuliers). On trouve aussi des objets connectés professionnels, y compris dans le champ industriel. Il convient de souligner que l’activation de ces puces se fait à distance. Il en est de même pour leurs configurations.

La technologie décortiquée

Cette technologie sert à connecter deux appareils, deux objets, deux machines. Sans elle, les objets connectés ne peuvent fonctionner. La connexion dont il est question ici est directe. Cela signifie que l’intervention humaine est inutile. On l’a mentionné en introduction que M2M est le pilier du fonctionnement des objets connectés. Ce n’est pas son unique domaine d’application.

Dans le milieu industriel, la télémétrie en fait également usage tout comme la logistique, la sécurité (par exemple : les alarmes incendie, la téléassistance avec des accessoires high-tech comme le bracelet détecteur de chute).

La M2M est très présente au sein de l’industrie 4.0 laquelle est caractérisée par la numérisation des usines. En outre, la robotique met à profit les avancés dont font l’objet la technologie M2M. Grâce à cette dernière, globalement, les tâches extrêmement récurrentes, mais indispensables sont automatisées, réduisant remarquablement les risques d’erreurs. M2M est, à l’heure actuelle, en plein essor et on peut être optimiste sur les perspectives d’avenir. Il est à faire remarquer que le système SCADA précède la technologie M2M. Dernière observation, M2M ne nécessite pas forcément Internet. D’ailleurs, son apparition a eu lieu bien avant l’émergence du Net.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Thème : Overlay par Kaira. Texte supplémentaire
Le Cap, Afrique du sud
fr_FRFrench